Problématique

L’informatique reste aujourd’hui un terme générique pour désigner tout ce qui est géré l’aide de systèmes électroniques complexes, les ordinateurs étant les plus visibles de ces derniers.

L’informatique touche à tous les domaines que nous connaissons. A titre d’exemple :

et il serait sûrement plus court de faire une liste d’exemples où l’informatique n’a pas sa place.

Il ne faut cependant pas voir cette informatisation, peut-être excessive, de notre société sous le seul angle de l’intégration constante de «machines électroniques ». Pour reprendre un slogan publicitaire à lamode, il y a une application pour tout.Mais justement, qu’est-ce qu’une application? Un agglomérat dematériel quimiraculeusement produit ce que l’on attend ? Il s’agit la plupart du temps d’un ensemble de composants qui ont été programmés suivant des règles logiques strictes, ou, dans le cas d’un ordinateur, de programmes souvent longs et complexes qui permettent de faire l’interface entre l’utilisateur et les possibilités techniques offertes par lamachine.

Les lycéens d’aujourd’hui sont nés avec l’informatique et ne conçoivent pas le monde sans. Une des finalités de cet enseignement d’exploration serait d’amener ces derniers à se rendre compte que derrière ces « applications », il y a plus qu’un simple appareillage électronique, et que la conception d’une application, aussi simple soit-elle, demande rigueur et logique, connaissance et savoir, mais aussi éthique et morale.

Thématiques abordées

Concevoir une application et gestion de projet

Réaliser un programme informatique s’avère souvent long et complexe, tant les tâches à programmer sont nombreuses, comme par exemple la gestion des différentes interfaces de communication avec gestion des erreurs, ou le corps de commandes à proprement parlé qui effectuera ce que l’on attend du programme. Mener à bien le développement d’une application repose tout d’abord sur l’élaboration d’un cahier des charges précis, d’une analyse des besoins, d’une répartition des tâches entre les différentes équipes et de réfléchir aux interactions et aux échanges de données entre les différents éléments élaborés par les équipes de programmeurs.

Programmer...

La thématique de la programmation à travers l’apport de quelques notions d’algorithmique est déjà abordée dans le cadre du cours de mathématiques. Néanmoins, il s’agit principalement de mettre en oeuvre des algorithmes dans le cadre d’une résolution mathématique avec des langages de programmation relativement spécifiques à cette matière, et non de se lancer dans la conception d’un programme long et élaboré. Programmer des applications plus complexes, et qui mettent par ailleurs en oeuvre les notions d’algorithmiques entrevues en mathématiques, repose en particulier sur l’apprentissage d’un langage de programmation à proprement parlé. Outre la programmation à proprement dit, ce sera l’occasion de découvrir les différents langages, leurs spécificités, de choisir celui qui est le plus adapté au développement de l’application souhaitée.

L’ordinateur,machine à puissance illimitée ?

Les énormes progrès technologiques de ces dernières années ont permis de s’affranchir des contraintes techniques imposées aux premiers programmeurs, en particulier la gestion de lamémoire desmachines. Néanmoins, savoir optimiser les ressources de lamachine utilisées par un programme reste un enjeu d’actualité, tant la taille des contenus à traiter a rattrapé les possibilités techniques actuelles. Par exemple, un des problèmes actuel est la sécurisation des données qui circulent sur les réseaux de communication. Le cryptage et le décryptage de ces données repose sur l’utilisation d’algorithmes mathématiques extrêment élaborés qui demandent une grande puissance de calcul si l’on souhaite décrypter ces données par la seule force brute (essayer toutes les possibilités par exemple).

Informatique et chaînes de production

La plupart des chaînes de productions dans l’industrie sont automatisées, les machines outils utilisées ayant été au préalable conçues et programmées pour réaliser une tâche ou un enchaînement de tâches bien déterminées, la programmation de ces dernières s’apparentant à la réalisation de « petits programmes ».

L’informatique au quotidien

L’informatique prend une part de plus en plus importante dans la vie de tous les jours. Il y en a partout, mais certains domaines d’intervention sont plus sensibles ou important que d’autres. Quels sont-ils et quelles seraient les conséquences en cas de défaillances de l’un d’entre eux ?

Informatique et éthique

L’informatique permet aujourd’hui le traitement de données de plus en plus nombreuses et importantes. L’accèsà ces données offre à celui qui les possède une source d’information conséquente qu’il peut mettre à son profit. Se pose alors plusieurs questions :

  • comment protéger ces données ?
  • quelles utilisations peut-on en faire ?

Mise en oeuvre

Les thématiques de travail envisagées seront traitées à travers la réalisation de programmes informatiques, allant de jeux simples à des programmes de traitement de données.

@ 2013 Copyright TICE