Echanges avec le Brésil

Coopération Franco-Brésilienne

Coopération Franco-Brésilienne

Le 8 novembre 2010, le recteur Christian Philip, Chancelier des Universités, a reçu au rectorat de Montpellier une délégation brésilienne partenaire du GIP Formavie et du Lycée Dhuoda, établissement support du Greta de Nîmes Camargue, en présence de Michel Ravitsly, Délégué académique à la formation continue et à la validation des acquis (DAFCO), de Romy Feliu-Almanza, Déléguée académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (DAREIC) et de Gérard Bouilhol, chef d’établissement. Cette délégation était composée du pro-recteur de l’Institut de Formation Sul-Rio-Grandense, Renato Louzada Meireles, et de représentants des IF du Rio Grande do Norte et du Minas Gerais.

Le projet, retenu dans le cadre d’un appel à proposition du Gouvernement brésilien en avril 2010, vise à favoriser l’échange de bonnes pratiques et l’exploration de nouvelles pistes de développement dans le domaine de l’enseignement professionnel. La coopération concernera la relation école entreprise dans le développement de projets pédagogiques du secteur « électronique, électrotechnique » et la Validation des Acquis de l’Expérience.

(source : http://www.ac-montpellier.fr , Novembre 2010)

Novembre 2010

Notre Lycée a eu l’opportunité de prendre place avec deux autres lycées français (le Mans et Nantes) dans un projet de partenariat avec des instituts techniques fédéraux brésiliens (IFET) situés à la fois dans le Nord (Natal/ Etat de Rio Grande del Norte), le Centre (Ouro Preto/ Etat du Minas Gerais) et le Sud (Pelotas/Etat du Rio Grande do Sul).

Coopération Franco-Brésilienne

Les thèmes retenus par un accord signé entre les gouvernements de la France et du Brésil portent sur la restauration et l’automobile, qui ne nous concernent pas, mais aussi sur l’électronique, avec pour ce dernier sujet les thèmes transversaux des énergies renouvelables, la validation des connaissances et les relations école entreprise.

Nous nous sommes bien sûr positionnés sur ce champ de compétences.

Le financement ministériel a permis à deux personnes par établissement d’effectuer un premier voyage de prise de contact il y a deux semaines.

Certes nos pays ne sont pas immédiatement comparables, ni en population (180 millions de brésiliens) ni en taille (14 fois la superficie de la France, les distances entre le Nord et le Sud sont conséquentes, le Minas Gerais est à lui seul plus grand que la France). Le Brésil est aussi la 7è économie mondiale et deviendra probablement dans une dizaine d’année la 5è.

Nous avons cependant à apprendre les uns des autres en matière de formation et d’échange de pratiques pédagogiques.

Nos collègues brésiliens des trois IFET seront à Dhuoda les 8 et 9 novembre pour prendre contact avec notre lycée. Ils seront allés à Nantes et au Mans auparavant. Tous les établissements se retrouveront ensuite du 10 au 12 à Paris pour un séminaire de conclusion.

Ce projet est prévu pour plusieurs années et, nous l’espérons, aboutira, outre les aspects techniques, à des échanges de professeurs et si possible d’élèves ou étudiants.

Nous avons été reçus au Brésil par des collègues remarquablement accueillants, ouverts et disponibles.

Je souhaite que le lycée Dhuoda fasse de même.

Je remercie sincèrement tous les personnels, élèves et étudiants, qui, de près ou de loin, prendront leur part dans cette aventure et montreront ainsi la qualité de notre établissement. Gérard BOUILHOL

@ 2013 Copyright TICE