TEMOIGNAGES DE LA SHOAH : DE NÎMES A AUSCHWITZ

Grillage autour du campChaque année le Mémorial de la Shoah organise des voyages d’étude d’une journée à Auschwitz pour les lycéens de Première et de Terminale. Les inscriptions sont prises en compte en fonction de la qualité et de la pertinence du projet pédagogique présenté.

Le 21 janvier 2009 27 élèves de la classe de 1ère Génie Civil se sont rendus au camp d’Auschwitz dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire histoire-géographie/ documentation retenu par le Mémorial de la Shoah.

Les principaux objectifs du projet, qui s’est déroulé tout au long de l’année scolaire 2008-2009, étaient :

  • de confronter l’histoire locale à la grande Histoire : recueil de témoignages, contextualisation et restitution,
  • d’adopter une démarche citoyenne face à un enjeu de mémoire majeur.

Les principales étapes du projet ont été les suivantes :

  • La visite du cimetière juif de Nîmes situé à 500 mètres du lycée (rue André Simon) assurée par Monsieur Jacques Lévy.
  • Le déplacement au Mémorial de la Shoah à Paris pour une journée préparatoire au voyage en Pologne.
  • L’étude du contexte historique national (étude des lois antisémites promulguées par le gouvernement de Vichy) et régional (sélection aux archives d’articles illustrant le climat antisémite de la presse régionale de l’époque).
  • La journée d’étude au camp d’Auschwitz du 21 janvier 2009.
  • Un travail de recherche et d’enquête pour reconstruire le parcours de vie de plusieurs Nîmois morts en déportation, notamment à Auschwitz.
  • La rédaction d’une lettre de témoignage pour rendre compte des émotions que la journée à Auschwitz a suscitées et argumenter sur la nécessité de conserver un tel lieu d’histoire et de mémoire.
  • La projection du film d’Alain Resnais,  Nuit et Brouillard.
  • La visite et l’exploitation au CDI de l’exposition « La déportation dans les camps nazis » de la Fondation pour la Mémoire de la déportation.
  • La rencontre avec Monsieur Borne et Madame Decalo, survivants d’Auschwitz.
  • La rencontre avec Monsieur Pérahia et Monsieur Stolard dont les proches parents ont été déportés.
  • Et enfin la rencontre avec Monsieur Jallatte, résistant, marié à Mme Landauer dont la Gestapo avait réquisitionné l'immeuble familial en 1943.
  • La réalisation d’une exposition en ligne des travaux des élèves.

Liens

Remerciements
Les élèves ainsi que les professeurs tiennent à remercier Monsieur BENGUIGUI, Monsieur BORNE, Madame DECALO, Monsieur JALLATTE, Madame LANDAUER, Monsieur LEVY, Monsieur PERAHIA et Monsieur STOLARD pour leur disponibilité et leur soutien attentif.

@ 2013 Copyright TICE